Cannabis thérapeutique : La France se lance dans la légalisation !

Plantes

De la grande famille des cannabacées, le cannabis est une plante aux fonctions multiples qui est considérée comme de la drogue. À ce titre, sa culture et sa consommation sont pénalisées dans certains pays. Un état de choses qui ne facilite pas l’utilisation de la plante dans le cadre médicinale. Heureusement, l’ONU a déclassifié le cannabis de la catégorie des stupéfiants en décembre dernier en raison de ses vertus thérapeutiques. C’est dans ce contexte que la France s’est lancée dans le processus de légalisation de la plante. Que doit-on savoir de ce processus ? Dans quelles conditions pourra-t-on désormais se procurer la plante ? Quelles seront les mesures mises en place pour encadrer la distribution du cannabis en France ? Nous faisons un panorama sur le cannabis therapeutique et sur son experimentation sur les patients.

Le cannabis : État des lieux de sa légalisation dans le monde

Aussi paradoxale que puisse paraître l’histoire du cannabis, ce qu’il faut retenir c’est qu’avant même sa déclassification par l’ONU, la plante était déjà légalisée dans certains pays. Ceci parce que la consommation du cannabis relève dans ces États, d’une réalité culturelle. Par contre, dans les pays comme les USA, la consommation du cannabis a déjà causé beaucoup de drame dans la société. Entre cancer, violence et addiction, les effets néfastes de la plante ont poussé à maintenir la pénalisation de la plante sous toutes ses formes.

Petit aperçu sur le cannabis thérapeutique

Le cannabis s’utilise généralement sous trois formes : la feuille, l’huile et la résine. L’effet dévastateur d’un produit dérivé du cannabis se mesure à base de sa teneur en THC (tétrahydrocannabinol) qui représente le principe actif même de la plante. D’un autre côté, il existe le cannabidiol ou CBD qui représente un élément constituant majeur du cannabis. Le CBD est la deuxième molécule active du cannabis la plus connue et la plus étudiée juste après le THC. C’est justement du CBD que vient l’usage thérapeutique du cannabis.

Légalisation du cannabis par la France : que retenir ?

Si la France se trouve dans une situation qui pourrait aboutir à la légalisation du cannabis, cela découle d’un certain nombre d’études. Le processus impliquant l’agence nationale de sécurité et le ministère de la Santé va apporter un certain nombre de changements en France, notamment dans le domaine de la santé. De façon pratique, le ministère de la santé, représenté par son chef Olivier Véran, veut changer les regards sur cette plante afin de mieux exploiter ses vertus thérapeutiques en tant que medicament produits dans la médecine française. Il sera donc lancé officiellement le 31 mars un processus d’expérimentation du cannabis sur 3 000 personnes pendant deux ans. Ces deux années d’étude serviront à établir une preuve de l’efficacité du cannabis thérapeutique dans le traitement contre les douleurs chroniques, les effets secondaires de la chimiothérapie, la sclérose en plaques, les soins palliatifs et contre certaines formes d’épilepsie. Ce processus aboutira certainement à la légalisation de l’usage du cannabis à visée thérapeutique.

Avant la légalisation !

Retenez que ce produit sante ansm est quand même utilisé en France sous la forme gelules fleurs sechees pour réduire les douleurs chroniques chez les patients atteints de sclerose plaques. Toutefois, l’utilisation n’est pas répandue. D’ailleurs, les principes actifs comme le tetrahydrocannabinol thc cannabidiol sont en dose très réduite. La légalisation va permettre d’exploiter le cannabis therapeutique ou cannabis medical en tant que medicament produits sante pour le traitement des douleurs.

Quid de la production illégale du cannabis en France

Même si le cannabis ne bénéficie pas encore d’une légalisation en France, certains producteurs ont déjà fait le choix de le produire en attendant sa légalisation. C’est le cas par exemple de Jouany Chatoux, cofondateur de la ferme Bio de Pigerolles qui a créé la société Cannapole 23 pour produire et transformer su chanvre indien depuis deux ans.

Usage cannabis therapeutique : quelques précisions

Sur un plan positif, le cannabis s’utilise en chimiothérapie et guérit plusieurs maux. Il faut savoir que la marge d’utilisation du cannabis varie d’un pays à l’autre en fonction de l’expérience culturelle que chacun en a. Les pays où le cannabis ne fait qu’un avec la culture et l’histoire l’utilisent dans la pharmacopée et en font un usage plus diversifié que les pays qui se l’approprient avec le temps. Le cannabis s’utilise également contre la fatigue et quelques problèmes d’ordre physiologique dans le domaine du sport. Il s’utilise aussi en guise de traitement anti vomitif. Mais l’utilisation crue du cannabis a des effets assez graves sur le cerveau de l’utilisateur. Il modifie sa réalité et son sens de perception. Sans oublier qu’il altère sa mémoire et le rend asocial. D’un autre côté, un consommateur chronique de cannabis s’expose à un risque de cancer 20 fois plus élevé qu’un fumeur de cigarettes.

CBD en toute légalité : des atouts non-négligeables.

Le CannaBiDiol ou aussi plus communément appelé CBD, est l’une des composantes du cannabis.
Cette molécule a pu être isolée afin d’être utilisée dans un certain nombre de produits, puisque sans le fameux THC qui est de toute façon strictement interdit en France.
Sans ses effets psychotropes, le CBD a l’avantage de pouvoir se prendre, retirant l’addiction du cannabis.
Il permet aux utilisateurs de ce dernier de pouvoir au fur et à mesure d’arrêter le cannabis hors-la-loi et de passer au CBD : terminé les impacts négatifs du cannabis, bonjour le CBD !

Un allié de poids.

Avant, certaines personnes qui souffraient de lourdes pathologies et autres maladies dégénérescentes demandaient la dépénalisation du cannabis, car ils devaient en plus d’être durement et injustement impactés par leurs problèmes, de trouver un dealer pour se fournir illégalement en cannabis.
Car les médicaments qui ne faisaient plus effets (accoutumance) et ces personnes n’avaient que cette dernière solution réellement efficace, malgré les effets négatifs.
Puis est arrivé le CBD, encadré, légal et sans les effets négatifs du cannabis, avec les effets salvateurs qui les calmait : douleurs, anxiété, problèmes neurologiques spécifiques…
Le CBD est promis à un bel avenir et va pouvoir aider toute une frange de la population qu’un CBD encadré soit enfin disponible.

Si l’article à propos du lancement du cannabis thérapeutique sur le sol français vous intéresse et que vous souhaitez avoir de plus amples renseignements, c’est très simple.
Il vous suffit de cliquer sur le lien Web suivant qui vous ouvrira automatiquement une autre page internet : celle d’un site de news qui vous expliquera plus en détails où et comment consommer du CBD, avec un article très complet qui vous aidera à y voir plus clair.
Un site qui vous proposera également de nombreux articles sur l’actualité, l’investissement, l’intérieur, l’extérieur et bien d’autres domaines sur des sujets divers et variés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *