Astuces et conseils pour crocheter une serrure

Besoins Intérieur

Perte de clef, oublie de clef au boulot ou en ville, clef endommagé sont autant de choses qui font passer un mauvais quart d’heure. Et ce, surtout quand on rentre chez soi et qu’on se retrouve bloqué au dehors. Que faire face à cette incapacité d’ouvrir sa porte ? Le crochetage de la serrure est une bonne alternative. Elle permet d’ouvrir la porte sans endommager la serrure. Parlons de comment crocheter une serrure.

Outils nécessaires pour crocheter une serrure

Comme on s’en doute probablement, pour crocheter une serrure on a besoin de certains outils. Au nombre de ces derniers on a :

  • L’entraîneur encore appelé tenseur ou tendeur (grand ou petit)
  • Le crochet également appelé le palpeur

Les outils précités pour crocheter une serrure sont les standards généralement utilisés. Puisqu’il n’est évident d’avoir en permanence ces outils sur soi, il est possible d’en fabriquer avec des épingles de cheveux par exemple.

Petit focus sur le fonctionnement d’une serrure

Comprendre le fonctionnement d’une serrure est essentiel pour savoir crocheter une serrure. Alors, une serrure classique comporte 5 à 6 goupilles coupées en deux, un cylindre et une enveloppe. Les goupilles fonctionnent par paire, l’une étant active et l’autre passive. En absence de la clef, le cylindre est maintenu grâce aux paires de goupilles.

Egalement, dans le cas où la clef n’est pas insérée, la goupille de bas se porte en avant dans l’enveloppe du cylindre pour l’empêcher de tourner. Une fois qu’on insère la bonne clef, cette dernière repousse les paires de goupilles de telle manière qu’elles s’alignent sur le bord du cylindre. Ainsi, les goupilles du bas ne pénètrent plus dans le cylindre, ce qui le libère et la serrure s’ouvre.

Ceci étant, on comprend alors que crocheter une serrure consiste à enfoncer une à une les bonnes goupilles à la bonne hauteur. Ceci, afin de simuler l’insertion de la bonne clef pour débloquer le cylindre.

Comment crocheter une serrure ?

Trois étapes sont à suivre pour crocheter une serrure. Il faut :

  • Insérer l’outil de tension et le crochet dans la serrure.
  • Pousser la première goupille à la bonne hauteur avec le crochet.
  • Aligner les autres goupilles de la serrure.

Insertion de l’outil de tension

Cette première étape pour crocheter une serrure consiste à :

  • Introduire l’outil de tension dans la partie haute de la serrure.
  • Utiliser le tenseur pour forcer la rotation de la serrure dans le sens d’ouverture.
  • Introduire ensuite le crochet dans la zone basse de la serrure.

A noter qu’au cas où les goupilles de la serrure seraient dans la partie haute, il faudra insérer le tendeur dans la zone basse de la serrure et le crochet dans sa zone haute.

La pousse de la première goupille

La procédure pour réaliser la deuxième étape pour crocheter une serrure est la suivante.

  • Glisser le crochet dans la serrure de façon à sentir chaque goupille.
  • Repérer la goupille la plus résistance en repoussant chacune d’elles.
  • Utiliser le tenseur pour forcer la rotation de la serrure en repoussant la première goupille à la bonne hauteur. Ce faisant, on entend en principe un clic.

Quand la première goupille est enfoncée, le cylindre tourne légèrement.

Alignement des autres goupilles

Il faut procéder de la manière suivante lors de la dernière étape pour crocheter une serrure. En claire, il s’agit de maintenir la tension de rotation sur la serrure et de repérer parmi les goupilles restantes celle qui résiste le plus. Dès que c’est fait, il faut :

  • Aligner ladite goupille à la bonne hauteur en appuyant sur la pointe du crochet. Ce faisant, on sent le cylindre tourner encore légèrement.
  • Procéder de la même manière jusqu’à l’alignement de toutes les goupilles à la bonne hauteur. Dès lors, le cylindre est libéré et la serrure est débloquée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *