Le placo hydrofuge pour lutter contre l’humidité

Exterieur Materiaux

Le placoplâtre est un matériau indispensable pour l’aménagement intérieur d’une maison. Il en existe de plusieurs types dont le placoplâtre thermique, le placoplâtre purificateur d’air et le placoplâtre hydrofuge. Communément appelé placo, ce matériau permet de résoudre nombre de problèmes qu’on rencontre dans les pièces intérieures de la maison. Dans le présent article, nous ferons un tour d’horizon du placo hydrofuge.

Placo hydrofuge : Définition et caractéristiques

Egalement appelé Placomarine, comme marque déposée pour désigner ce genre de produits, le placo hydrofuge est conçu pour lutter contre l’humidité. Il s’agit d’une plaque de plâtre qui résiste parfaitement à la vapeur d’eau, et ce, sur la durée. En plus du plâtre dont est composé le placoplâtre, il contient également un épais carton ainsi que de la silicone. Cet alliage de matériaux fait que le placo anti-humidité résiste six fois plus à l’humidité qu’un plâtre simple.

Le placo hydrofuge a généralement une couleur verte. Toutefois, on trouve également des placos hydrofuges ayant des parements blancs.

Pourquoi acheter une plaque de plâtre hydrofuge ?

Lorsque l’humidité attaque une pièce de la maison, elle peut occasionner d’énormes dégâts. En effet, elle peut nuire à la santé de ceux qui habitent dans la maison en causant des infections respiratoires. Elle peut également causer des problèmes de moisissures qui peuvent être à l’origine des boutons ou autres problèmes corporels. Par ailleurs, l’humidité détruit également le gros œuvre de la maison : meubles, équipements sanitaires, etc. Raison pour laquelle il est bien d’opter pour le placo hydrofuge.

Le placo hydrofuge est la solution parfaite pour la salle de bains. Aussi, il est conseillé de mettre des placos hydrofuges sur les surfaces non chauffées, humides ou froides de la maison comme le garage, le cellier, la cave, le débarras et la cuisine. A noter que pour la cuisine, le placoflam est à utiliser pour lutter contre le feu en plus de la plaque de plâtre hydrofuge.

Comment utiliser un placo hydrofuge ?

Le placo hydrofuge contre l’humidité s’utilise de plusieurs façons. En effet, le Placomarine s’utilise comme :

  • Cloison verticale
  • Habillage pour la salle de bains
  • Plafond
  • Doublage sur une ossature
  • Gaine technique verticale

Après avoir placé son placo hydrofuge pour salle de bains dans les endroits concernés, on peut passer maintenant à la finition. Sur ce plan, il est possible de faire de la peinture sur les couches de plaque de plâtre hydrofuge. Dans ce cas, il faut utiliser une peinture résistance à l’humidité à l’exemple de la peinture à la chaux. Aussi, on peut recouvrir le placo hydrofuge de carrelage. Pour la pose du carrelage sur les plaques Placomarine, il est important d’utiliser de l’enduit Placomix Hydro pour les joints. Ce faisant, on n’a plus besoin de mettre une sous-couche de protection contre l’eau sous les carreaux.

A noter que pour optimiser les performances du placo hydrofuge, il est conseillé d’avoir recours à un système de profilés et d’accessoires (vis, bandes et autres). De même, l’utilisation des isolantes anti-humidités comme la laine de chanvre est fortement conseillé.

Prix d’un placo hydrofuge

Le placo hydrofuge est généralement en vente dans les magasins physiques ou en ligne de bricolage. En général le prix moyen d’une plaque de plâtre hydrofuge hors pose oscille entre 3 à 8 € par mètre carré. En fait, ce prix est fonction du type de placo hydrofuge choisi. Par exemple, il faut prévoir 6,50 €/m2  au maximum pour une cloison verticale et 8 €/m2 pour une Placomarine de plafond.

En plus de ces prix indicatifs, il faut prévoir environ 10 € de plus pour l’achat du matériel de pose. Par ailleurs, il est possible de poser son placo hydrofuge soi-même. La technique de pose est, en effet, la même pour tous les types de plaques de plâtre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *