aloé vera arrosage

Comment arroser et s’occuper d’une aloé vera ?

Exterieur

De la famille des Aloeacées ou Asphodélacées, l’aloé vera est de la catégorie des plantes d’intérieur. Dans les régions à climat doux, ce végétal très intéressant se plante en pleine terre. Certaines plantes d’aloé vera sont originaires de l’Afrique du Nord, des régions tropicales et sont cultivées aux Antilles depuis le XVIIe siècle. Sa grande ressemblance au Cactus fait qu’on a tendance à le confondre avec l’agave. En fait, ces deux plantes grasses ne sont pas de la même famille puisque les agaves sont de la famille des Agavacées ou Agavaceae.

La hauteur des plants d’aloé vera varie entre 0,5 et 1 m. Dépourvus de tige, leurs feuilles charnues sont épaisses et remplies de gel. Apprécié pour son aspect décoratif (pas autant que les plantes colorées), ces petites plantes sont encore plus réputées pour leurs vertus médicinales et les éléments nutritifs qu’elles contiennent puisqu’elles sont comestibles. Elles font partie de la catégorie des plantes faciles à entretenir et l’arrosage de l’aloé vera n’est pas contraignante car, elle supporte bien les périodes de sécheresse.

Arrosage aloé vera de printemps en été

L’arrosage d’aloé vera doit être régulier mais modéré durant ces saisons, environ 1 fois par semaine. Avant d’arroser vos plantes à fleurs d’Aloé vera, il faut attendre que la motte soit sèche en surface. Par ailleurs, si la sécheresse est intense, n’attendez pas trop avant d’arroser sinon votre plante pourrait en souffrir. En été, vous pouvez faire sortir vos plantes en pots d’aloès en veillant à ne pas les exposer directement en plein soleil. En effet, vous pouvez arroser votre aloé vera, lorsque votre aspirateur Gifi pour piscine est entrain de travailler !

 

Arrosage aloé vera à l’automne et en hiver

 

Au cours de ces deux saisons, il est conseillé de réduire légèrement la fréquence des arrosages. Puisque c’est la période de repos de ces plantes d’appartement, patientez que la motte d’aloé vera soit sèche sur quelques centimètres avant le prochain arrosage et veillez à utiliser une eau à température ambiante. En hiver, il faudra protéger l’aloé vera du froid. Donc, si vous l’aviez posé près d’une fenêtre en vitre, pensez à l’en éloigner légèrement un peu car, si la température est trop basse à l’extérieur, cela pourrait agir sur votre plante verte.

A prendre en compte pour l’entretien d’une aloé vera

L’aloé vera est une plante verte d’intérieur que vous pouvez mettre dans un pot en terre cuite ou tout autre type de pot pour agrémenter votre intérieur. Elle demande peu d’entretien pour son développement et ne nécessite pas forcément du terreau ou de l’engrais. On peut toutefois mettre de l’engrais liquide pour la mettre à l’aise ou utiliser directement de la terre de jardin prise chez vous ou chez votre jardinier ou jardinière. Par ailleurs, l’aloé vera n’aime pas les changements thermiques brusques. L’idéal pour cette plante est un appartement ou une maison dont la température varie entre 18 et 21° tout au long de l’année.

Bien qu’étant une plante solaire, la plante d’intérieur aloé vera n’aime pas le soleil direct car cela fait jaunir son feuillage. Ce qu’il faut, c’est la mettre dans un endroit de votre appartement qui reçoit le maximum de lumière solaire. Il est possible de la suspendre dans votre appartement, de la déposer sur vos meubles afin de profiter de l’ambiance décorative qu’elle offre.

Pour l’arrosage d’aloé vera, stocker l’eau de source quelconque ou recueillir de l’eau pluie est avantageux. Aussi, si l’eau de robinet de votre région n’est pas trop dure, vous pourrez l’utiliser pour l’arrosage de votre plante grasse. Pour le drainage par les racines de vos plantes vertes d’intérieur, veillez à ce que le pot soit troué en bas et évitez le cache-pot afin que l’eau ne stagne pas. L’idéal ici est d’opter pour le dépôt des billes d’argile ou de petits cailloux.

 

Afin d’entretenir les plantes, le rempotage d’aloé vera est nécessaire chaque 2 ou 3 ans au plus. Pour rempoter votre plante d’appartement, attendez le printemps après la floraison et choisissez un pot ayant un diamètre légèrement supérieur à celui de votre bouture. Le bouturage devra se faire avec soin pour ne pas endommager la racine principale de vos plantes fleuries d’intérieur.

 

Si vous constatez que le feuillage de votre aloé vera jauni, bruni ou se ramolli des mesures sont à prendre urgemment. En effet, il peut s’agir d’une pourriture racinaire liée à un excès d’arrosage ou un défaut de drainage des racines. Cela peut aussi être l’œuvre des parasites, en l’occurrence celles appelées coccidies ou les poux des racines qui aiment se nourrir de la sève d’aloé vera. Face à une telle situation :

  • vérifiez d’abord si la température ambiante est supérieure à 20°C,
  • Ensuite, vérifiez le système de drainage des racines pour vous assurer que l’eau ne stagne pas,
  • Pour finir, tamponnez les feuilles avec de l’alcool ménager et utilisez des pesticides biologiques.

 

2 thoughts on “Comment arroser et s’occuper d’une aloé vera ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *