Les lauriers roses sont-ils toxiques ?

Exterieur Plantes

De son nom latin Nerium oleander, le laurier rose est une plante ornementale qui est beaucoup utilisée dans les jardins. On l’utilise notamment comme haie puisqu’il manifeste une légendaire résistance à la sécheresse. Le laurier rose a une hauteur de 2 à 4 m et fleurit de juin à septembre. Ses fleurs sont roses, parfois rouges ou blanches et ses feuilles sont allongées et vert mat. En tout, c’est un bel arbuste qui serait toxique. Voyons ensemble si le laurier rose est toxique.

Quelle partie du laurier rose est toxique ?

Il faut retenir que toute la plante est toxique : feuilles, fleur, graine, sève et bois. En effet, toutes ces parties contiennent divers glycosides cardiotonique. Au nombre de ces glycosides cardiotoniques, on peut citer l’oléandrine, la digitoxigénine et la folinérine. Lorsque la plante est donc ingurgitée, l’intoxication est globalement une intoxication digitalique. Elle se manifeste par :

  • des vomissements ;
  • une diarrhée ;
  • une faiblesse ;
  • une confusion.

La toxicité de la plante peut aussi influer sur le rythme cardiaque de l’organisme. Ne soyez donc pas étonné de remarquer chez un sujet intoxiqué des signes cardiaques comme :

  •  la bradyarythmie ou tachyarythmie ;
  • l’hyperkaliémie.

Une idée sur le niveau de toxicité dans chaque type de laurier rose

Il est vrai que la plupart des lauriers roses disponibles dans le commerce, contrairement à celle sauvage, présentent une faible teneur en glycosides. Mais la gravité de l’intoxication demeure la même. D’ailleurs, durant la période de floraison du laurier rose toxique, la teneur en glycosides devient maximale. Même les feuilles sèches, seulement un peu moins que les feuilles fraiches, sont dangereuses.

Qui peut être victime du laurier rose toxique ?

Chez les animaux, pratiquement, toutes les espèces sont concernées par l’intoxication. Aucun animal n’y échappe : les herbivores, les rongeurs, les oiseaux et même les chiens et les chats. Surveillez donc vos animaux si cette plante est dans les parages. Si vous avez par exemple un cobaye, arrangez-vous pour qu’il ne tourne pas autour des lauriers roses. Notez qu’il est particulièrement friand de la plante alors qu’elle lui est toxique.

Le laurier rose toxique peut également nuire à l’être humain. Chez un adulte par exemple, une seule petite feuille peut déjà entrainer des signes locaux comme une sensation de brûlure, des rougeurs et une sensation d’engourdissement de la bouche.

Quelle dose est fatale ?

D’abord chez les animaux, il suffit de 2 ou 3 feuilles pour un cocktail mortel pour un chien de 10 kg. Chez un cobaye, 5 g de feuilles peuvent causer la mort. Si vous disposez d’un cheval ou de bovin et que ceux-ci ingurgitent 30 à 60 g de cette plante, la toxicité leur sera fatale. Retenez que les feuilles fraiches de la plante sont amères. Les animaux ne l’adorent pas vraiment. Ce n’est par contre pas le cas pour les feuilles sèches.

Au niveau des êtres humains, l’ingestion d’une grande quantité peut donner lieu à des arythmies dangereuses, telles que :

  • la bradycardie sinusale ;
  • un bloc atrio-ventriculaire et fibrillation auriculaire ou ventriculaire ;
  • une hypotension artérielle et des troubles électrolytiques.

Sur quelle durée se manifeste l’intoxication au laurier rose ?

Chez le chien et le chat, les nausées et les vomissements se présentent seulement 2 h après ingestion de la plante. Ces symptômes peuvent durer quelques jours. Après cette étape surviennent les douleurs abdominales. Vous remarquerez de la salivation ou des diarrhées parfois hémorragiques chez votre animal. 72 h après l’ingestion, l’animal commencera par présenter des pertes d’équilibre, des convulsions, des tremblements et de l’abattement. C’est la dernière étape. L’animal tombe dans un coma ce qui le conduit à la mort.

Chez un homme, on remarque les premiers signes entre 2 et 6 h de temps. Attention, les symptômes sont plus rapides lorsque l’ingestion du laurier rose toxique est faite sous forme d’infusion.

Que faut-il faire après ingestion du laurier rose toxique ?

Il faut noter que sans traitement, même après consommation d’une toute petite quantité de la plante, le pronostic vital est entamé. Il est donc recommandé un traitement précoce dès les trois premiers jours. La récupération se fait lente. Consultez donc un médecin au plus vite, ou un vétérinaire s’il s’agit d’un animal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *